40% des adolescents sautent le petit-déjeuner

Par Isabelle Eustache le 23 Avril 2013
De plus en plus d’adolescents sautent le petit-déjeuner. Selon une étude du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc), ils étaient 20% en 2003 à ne pas prendre de petit-déjeuner, phénomène qui ne cesse de s’accentuer puisqu’ils sont aujourd’hui plus de 40% !

 

Le fait de ne pas prendre de petit-déjeuner est plus typique certains jours de la semaine : le mercredi, le mardi et le jeudi chez les ados. En revanche, c’est le week-end que le petit-déjeuner est le moins souvent négligé. 

Au final, de plus en plus d’écoliers et de collégiens « ne s’alimentent pas après le repas du soir jusqu’au lendemain midi ». Cette baisse s’accompagne de repas pris de plus en plus souvent seuls. C’est le cas de 24% des enfants (contre 20% en 2007), de 60% des ados (contre 51%) et de 59% des adultes (contre 53%).

Selon le Crédoc, « la diversité des horaires de travail et de ceux liés à la scolarité au sein d’une même famille est une des explications essentielles de la forte proportion des petits-déjeuners pris seuls ».

Concernant la composition du petit-déjeuner, les boissons chaudes sont peu à peu remplacées par des sodas ou des jus de fruits. Les produits laitiers et les fruits progressent, tandis que la part des viennoiseries est en baisse.

 

Comment compensent les jeunes qui sautent le petit-déjeuner ?

Contrairement à ce que l’on aurait pu croire, les ados ne compensent pas l’absence de petit-déjeuner par des en-cas dans la matinée, comme le font les adultes. Ils patientent jusqu’au déjeuner, qui est alors plus copieux, comme s’ils répondaient naturellement à leurs besoins physiologiques. À noter qu’en l’absence de petit-déjeuner, les diners sont eux aussi plus consistants. En quelque sorte, les enfants « s’adaptent en reportant leur appétit vers les deux principaux repas ».

Attention, le petit-déjeuner est primordial pour que les enfants soient attentifs en classe et pour améliorer leurs capacités intellectuelles.

En pratique, il doit être composé d’une boisson chaude, d’un fruit, d’un laitage et idéalement d’une tartine de pain (complet ou multi céréales) avec un peu de beurre et de confiture ou de miel. Enfin, il est à prendre en famille, la convivialité étant primordiale.

Carte Blanche Santé
Source:
Crédoc, « Consommation et modes de vie », N°259, ISSN, 0295-9976, avril 2013.
Crédit image : Fotolia.com © auremar

Les dernières actus :

Le fil dentaire : une nécessité quotidienne


mardi 27 juin 2017 19:15
L’Union française de la santé buccodentaire (UFSBD) recommande l’utilisation du...

Bien traiter son diabète protège aussi le cerveau !


lundi 22 mai 2017 19:15
Pour les diabétiques qui ont parfois du mal à se motiver pour équilibrer au mieux...

Fumer provoque des caries et détruit les gencives


mardi 25 avril 2017 19:15
C’est une affirmation qui a failli se trouver imprimée sur les paquets de...

La prévention de la DMLA est dans l'assiette !


mardi 18 avril 2017 19:15
La fréquence de la dégénérescence maculaire ou DMLA augmente avec l'âge : environ...

Des séances de sauna pour prévenir la démence ?


lundi 9 janvier 2017 19:15
Ceux qui pensent que la prévention est forcément contraignante risquent de changer...




© Ma santé facile, 2017. Contact | Plan du site | Respect de la vie privée et Mentions légales