Mozart contre la tension artérielle et contre le stress masculin ?

Par Nathalie Szapiro le 12 Juillet 2016
Les expériences pour prouver que la musique a des vertus relaxantes se multiplient dans le monde du vivant (animaux, plantes, humains, etc.).

Cette nouvelle étude qui permet de chiffrer concrètement comment cela se traduit, apporte un peu plus de crédit aux précédentes…

Mozart, Strauss, mais pas Abba, pour diminuer la tension artérielle !
Pour mesurer l'impact d'une séance dédiée à l'écoute de la musique ou au repos en silence, des chercheurs de l’université de la Ruhr à Bochum ont mesuré la pression artérielle, la fréquence cardiaque, ainsi que le taux sanguin de cortisol (hormone du stress) de 120 participants avant et juste après la séance. La moitié d'entre eux (groupe témoin) se reposait en silence. L'autre moitié était divisée en trois groupes : le premier écoutait la symphonie n°40 KV550 de Mozart. Le second, du Johann Strauss et le troisième groupe, des chansons d'Abba. Première surprise au vu des résultats : ces derniers étaient indépendants du fait que les personnes aimaient ou non la musique classique ou les variétés. Seconde surprise : c'est la musique de Mozart, pourtant bien rythmée, qui s'est avérée la plus efficace pour diminuer la pression artérielle, de 4,7 mm Hg pour la pression systolique (mesurée au moment où le cœur se contracte) et de 2,1 mm Hg pour la pression diastolique (prise au moment où le cœur se relâche), devant la musique de Strauss qui a permis une baisse respective de 3,7 mm Hg et 2,9 mm Hg. Ces baisses ont été plus fortes que dans le groupe témoin qui se relaxait en silence. Il n'y a finalement que dans le groupe écoutant Abba, qu'aucun impact significatif n'a été obtenu. Les auteurs estiment que le fait d'écouter une musique avec des paroles pourrait expliquer les moins bons résultats dans ce dernier groupe, mais cela reste à démontrer.

Une chute de l'hormone du stress plus marquée chez les hommes
Pour ce qui est de la réduction de la concentration sanguine en hormone du stress, tous les genres musicaux ont permis d'obtenir un effet positif : curieusement, la chute du cortisol a été plus importante chez les hommes que les chez femmes, avec Mozart et Strauss. Les femmes doivent-elles en conclure qu'elles ont tout intérêt à investir dans la symphonie n°40 KV550 de Mozart, quand elles ont une nouvelle stressante à annoncer à leur compagnon ? Les auteurs ne vont pas jusque là, mais elles ne risquent rien à essayer ! 

Carte Blanche Santé
Source:
Dtsch Arztebl Int. : «The Cardiovascular Effect of Musical Genres», H. J. Trappe et al. 2016 May 20;113(20):347-52. doi: 10.3238/arztebl.2016.0347 : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27294814.
Crédit image : fotolia.com © GIBLEHO

Les dernières actus :

Cinq conseils pour un appareil dentaire impeccable


mardi 24 octobre 2017 11:55
Un appareil dentaire bien entretenu et bien fixé, c’est important tant pour la...

L'excès de sel double le risque d'arrêt cardiaque


mardi 24 octobre 2017 11:55
Le sel a déjà été accusé à maintes reprises de faire le lit de l'hypertension...

Luminothérapie : aussi utile dans les troubles bipolaires


mardi 24 octobre 2017 11:55
Déjà utilisée avec succès dans la dépression saisonnière - concernant 4 % des...

Consommation de cannabis chez les adolescents : danger !


mardi 24 octobre 2017 11:55
Selon l'Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies (OFDT), aujourd'hui, près...

Conseils pratiques pour bien nettoyer le nez du nourrisson


mardi 24 octobre 2017 11:55
Un nez bien dégagé, désencombré de sécrétions permet au nourrisson de bien...




© Ma santé facile, 2017. Contact | Plan du site | Respect de la vie privée et Mentions légales